A la découverte des licences Creative Commons

Vous êtes vous déjà demandés ce que vous pouviez faire des images que vous téléchargez sur les banques d’images ? Savez-vous que certaines images ne peuvent pas être utilisées à toutes les fins que vous souhaitez leur assigner ? Savez-vous comment identifier le type d’utilisation prescrit pour chacune des images que vous téléchargez ?

Si vous répondez par la négative à l’une de ces questions, alors cet article est pour vous.

« Nous sommes dans un siècle de l’image. Pour le bien comme pour le mal, nous subissons plus que jamais l’action de l’image » Gaston Bachelar Click To Tweet

Cette citation de Gaston Bachelar résume assez bien le fait que les images sont un des vecteurs d’informations, d’émotions et de messages. Ceci est d’autant plus vérifié en ce qui concerne le numérique. On comprend donc l’étendue et la portée de l’image de nos jours. Cette importance soulève des enjeux d’autant plus importants. Parmi ceux-ci, la question des attributs reconnus par le propriétaire de l’image à ceux qui s’en servent est récurrente.

Cette question est résolue notamment par les licences Creative Commons, qui sont des “moyens simples standardisés d’accorder des permissions de droits d’auteur supplémentaires aux œuvres”. Ces licences permettent aux créateurs de contenus de contrôler la destination qui pourrait être donnée aux contenus créés, et dans notre cas aux images.

Plusieurs licences Creative Commons existent. Chacune d’entre elles permet de définir la destination que vous souhaitez donner aux contenus que vous créez. Nous évoquerons dans le cadre de cet article sept d’entre elles.

1- La licence CC 0

Cette licence permet de mettre le contenu créé à la disposition de tous les utilisateurs d’internet, sans aucune restriction quant à l’usage qu’ils pourraient en faire. On dit que les contenus sous ces licences sont libres de droit. On peut citer à titre illustratif les images d’Iwaria, qui sont placées sous la licence CC 0. Elles sont donc accessibles gratuitement et peuvent être réutilisées, modifiées à toutes les fins.

Pour en savoir plus sur les implications de cette licence sur Iwaria, consultez nos conditions d’utilisation.

2- La licence CC  BY

Cette licence est également dite “d’attribution”. Elle permet à l’utilisateur de se servir du contenu placé sous cette licence comme bon lui semble à condition d’attribuer l’œuvre originelle à son auteur. Cette licence est utile pour permettre une large diffusion des œuvres produites.

3- La licence CC BY – SA

Les contenus placés sous cette licence peuvent être utilisés à toutes les fins à condition que les auteurs des oeuvres originelles soient crédités et que les oeuvres soient partagées dans les mêmes conditions. Les oeuvres dérivées de celles placées sous cette licence sont également placées sous cette licence. Le contenu proposé par Wikipédia est par exemple édité sous cette licence.

A la différence des précédentes licences présentées, les suivantes ne permettent pas à l’utilisateur du contenu d’en faire ce qu’il veut.

A lire aussi : Les gestes, un excellent moyen de communiquer

4- La licence CC BY – ND

La première licence qui restreint les droits des utilisateurs sur le contenu est la licence CC BY-ND. Ceci s’explique par le fait que les contenus qui sont placés sous cette licence ne peuvent être modifiés par ceux qui s’en servent. A cette restriction, s’ajoute l’obligation pour eux d’attribuer l’oeuvre à son auteur.

5- La licence CC BY – NC

La licence Creative Commons BY – NC est la deuxième licence restraignant les droits des utilisateurs sur le contenu. Elle ne permet pas d’utiliser le contenu pour un usage commercial. Les contenus dérivés ne sont pas quant à eux nécessairement placés sous cette licence.

6- La licence CC BY – NC – SA

Cette licence est très similaire à la précédente. Elle ne permet pas d’utiliser le contenu à des fins commerciales. Contrairement à la licence CC BY – NC, l’utilisateur est tenu de référer l’auteur de l’oeuvre originelle. Les oeuvres qui en sont dérivées doivent également être placées sous la même licence.

7- La licence CC BY – NC – ND

Cette licence est la plus restrictive des licences Creative Commons. Les oeuvres placées sous cette licence ne peuvent faire l’objet de modification et ne peuvent pas être utilisées à des fins commerciales. Leur utilisation est sujette à l’identification de l’auteur du contenu. Cette licence n’offre pas réellement de marge de manoeuvre à l’utilisateur du contenu.

Chacune des licences Creative Commons est representée par des symboles comme indiqué sur cette infographie.

Creative Commons
Source : creativecommons.org